L’importance de faire des dons aux associations

Les particuliers ont diverses raisons de faire des dons aux associations. Donner à ces dernières permet, entre autres, de soutenir une cause ayant du sens avec une donation, de devenir un acteur de changement et de bénéficier d’une défiscalisation. Mais les dons aux associations sont autant une action sociale. Découvrez en détail l’importance des dons.

Soutenir une cause ayant du sens avec une donation

Certains individus font des dons uniquement par envie de donner, sans forcément espérer quelque chose en retour. La raison en est que tout simplement le fait de faire un don les rend enchantés. Aimez-vous les animaux mais n’avez-vous pas la possibilité d’en adopter ? Souhaitez-vous protéger l’univers mais ne faites-vous pas le poids ? Haïssez-vous l’homophobie et le racisme mais n’avez-vous pas la vigueur de vous battre pour des milliers d’individus ? N’ayez crainte ! Convaincu de l’importance des dons, même si vous n’avez pas le temps de vous investir entièrement dans la cause, vous pouvez agir à votre manière. D’ailleurs, faire des dons est une alternative au parrainage.

Devenir un acteur de changement

Dans le cadre toujours de l’importance des dons, en 2015, en France, ce sont plus de 7 milliards de dons (des entreprises, des particuliers, legs, en nature…) qui ont été cueillis et ce, toutes catégories confondues. Selon les derniers chiffres examinés, la somme versée aux associations par les particuliers (les plus importants bienfaiteurs) a bondi de 70 % en une décennie. De plus, la personne faisant un don est proche de l’action. Elle s’engage et s’intègre dans le cercle privé de l’affiliation. Il arrive même que quelquefois le donateur puisse prendre part aux décisions. Enfin, dans les communautés qu’ils soutiennent, nombreux sont les donateurs qui deviennent bénévoles, et vice-versa. Ainsi, êtes-vous en quête d’impact et de sens à votre échelle ? Faites un don.

Bénéficier d’une défiscalisation

L’importance des dons se manifeste aussi dans les avantages fiscaux. Les dons au profit des associations permettent, en effet, de bénéficier d’une exonération d’impôt sur le revenu, allant de 66 à 75 % de la somme versée, en fonction de l’affiliation choisie, dans la limite de 20 % de la rétribution imposable. Ce sont les affiliations d’intérêt général qui peuvent présenter des reçus fiscaux en échange de donations, permettant alors de s’acquitter de moins d’impôts. Voici une illustration vous permettant de mieux comprendre le reçu fiscal. Si vous désirez faire un don de 10 €, vous pouvez donner 30 €, étant donné qu’il vous sera remboursé 20 €. A titre informatif, les sortes de donations retenues par l’administration fiscale sont les frais gagés par les donateurs dans le cadre de leur mouvement associatifs et pour lesquels ils délogent la rétribution. Il y a aussi les rétributions auxquelles les particuliers décident de renoncer au bénéfice des affiliations. Il y a autant les dons en nature (la valeur de la donation est ici décidée pendant sa remise à l’attributaire), et les montants d’argent versés à une ou diverses affiliations.

La défiscalisation de vos dons expliquée en quelques mots
Pourquoi donner aux associations humanitaires ?