Bien choisir son association

Bien plus que vous ne pouvez l’imaginer, exercer des activités au sein d’une association peut avoir des impacts sur votre vie quotidienne ainsi que sur vos actions. Toute organisation que vous choisirez aura ses propres valeurs et sa structure. Ainsi, si vous tenez à défendre une cause en intégrant un organisme caritatif, voici ce que vous devez prendre en compte.

Intégrer une association : contraintes de temps et de lieu

Dans le choix d’une association, il faut prendre en compte le temps dont vous disposez et qui sera réservé à vos interventions au sein de cet organisme. Nous avons tous inévitablement des restrictions temporelles et chaque ONG a ses programmes, pour lesquels il y a une durée impartie. Il est donc très important que vous en preniez conscience. Lorsque vous réfléchissez à la manière de choisir la bonne organisation, considérez également les contraintes spatiales. Les organisations ont généralement des projets différents menés dans diverses régions d’un pays donné, voire à l’échelle internationale. Cela vaut donc la peine de vérifier les endroits où chaque branche opère et de considérer le terrain. Ce critère est d’autant plus important si vous devrez éviter certaines destinations en raison du climat, des cultures ou autres.

Examiner la structure organisationnelle de l’association

Lors du choix d’une association, vous devrez déterminer si la structure est appropriée. Il faut prendre en compte un certain nombre de facteurs, notamment la taille de l’organisation, l’accès aux fonds pour les frais de démarrage et d’administration, la portée de l’opération géographique et les voies de collecte de fonds attendues. Des avantages fiscaux sont généralement accordés aux organisations à but non lucratif quelle que soit leur méthode de constitution. Certains organismes sont soumis à une limitation des responsabilités des membres. C’est le cas lorsque les biens de ces derniers ont bien été distingués des biens de l’association. Ainsi, par exemple, en cas de problème d’ordre juridique donnant lieu à des saisies, leur patrimoine personnel ne sera pas affecté.

Contribution selon la nature de vos compétences

Tout en réfléchissant aux critères structurels de choix d’une association, tenez compte des compétences que vous souhaitez partager avec la communauté. Ensuite, examinez le type de projets de l’organisation. Si vous êtes un enseignant ou un bon spécialiste des langues, vous voudrez peut-être choisir un organisme qui dispose d’écoles dans le cadre de ses projets. Si vous êtes un médecin ou une infirmière, vous allez plutôt opter pour une association qui travaille avec les centres de santé, les dispensaires et autres. Il y a généralement de la diversité au sein des ONG et il vaut vraiment la peine d’être clair sur vos objectifs afin que vous ayez la bonne opportunité. Considérez également votre domaine d’activités privilégiées afin de conserver la familiarité avec l’environnement professionnel que vous avez connu auparavant.

Santé, social ou culturel : des associations humanitaires pour tous
Conseils pratiques avant de s’engager dans une association