association-humanitaire

En quoi consiste le samu social ?

Le samu social
Au début des années 90, les sans-abris parisiens étaient principalement rassemblés dans la localité de Saint-Martin. À cette époque, la capitale manquait de centres d’accueil en hiver. Le Samu social de Paris a vu le jour en 1993, dans un contexte où le nombre de sans-abri ainsi que la précarité ont augmenté en France.

L’origine de cette entité

Cet organisme a vu le jour pour pallier le manque de centres de logement. Il s’agit de l’œuvre du médecin Xavier Emmanuelli qui a proposé à Jacques Chirac (maire de Paris à l’époque) de créer un dispositif d’urgence pour accueillir les sans-abris. En 1993, des équipes mobiles ont ouvert la voie et sont parties à la rencontre des SDF (sans domicile fixe) dans les rues de Paris. C’est ainsi qu’est née cette entité qui aide surtout les sans-abris. Si auparavant le traitement de l’exclusion se faisait par le ramassage forcé, cet organisme a su convaincre les sans-abris d’accepter la prise en charge sans contraintes.

Avec l’augmentation du nombre de sans-abris, cet organisme a connu une croissance significative. Cela se reflète dans le nombre de personnes prises en charge entre 1998 et 2003. La démarche, qui fut une réussite à Paris, se répand dans d’autres villes de France. Ainsi, plus de 60 centres ont été créés en province pour l’année 2003 et le nombre de bénévoles est également en constante augmentation. Les missions de l’organisation sont diverses. Elle est responsable de la gestion du numéro d’urgence, ainsi que du soutien psychologique et des soins médicaux. Pour en savoir davantage sur ses prestations, vous pouvez visiter son site web www.samusocial.paris.

En quoi consistent ses missions ?

Il s’agit d’un dispositif de service public destiné aux personnes défavorisées. Son but est d’améliorer la prise en charge des sans-abris. Dans le cas de la ville de Paris, il s’agit d’un groupement d’intérêt public qui regroupe diverses institutions, telles que la RATP, la SNCF et la Mairie de Paris. Ce groupe assure les moyens financiers et humains pour assurer le bon fonctionnement de cet organisme. Cependant, c’est l’État qui contribue principalement à son financement.

Les personnes qui bénéficient de ses services sont souvent des SDF en situation de mendicité. Dans cette optique, le terme SDF comprend les personnes de tout âge qui sont temporairement hébergées par une connaissance ou qui errent dans la rue. Il est à noter que certains individus dorment dans la rue en raison du manque d’installations dans les centres d’hébergement, d’où l’importance de cette entité.

La structure de cet organisme

Cette entité dispose de plusieurs structures pour garantir son bon fonctionnement. À cet effet, il y a les équipes de maraudes. Leur mission est de mener des patrouilles de nuit pour trouver des sans-abris et les convaincre de rejoindre un centre d’hébergement. Une équipe de maraudes est composée de bénévoles et de personnel médical ainsi que de travailleurs sociaux.

Les personnes retrouvées lors des patrouilles sont envoyées auprès des centres d’hébergement d’urgence, qui sont les bâtiments principaux de cette entité. Il y a également l’accompagnement hôtelier qui s’adresse aux personnes fragiles ou aux familles avec enfants.


Quitter la version mobile